Solidarité

La Brouette souhaite venir en aide aux personnes les plus touchées par la situation sanitaire que traverse notre société.

En plus d’un système de livraison, la Brouette propose deux mesures supplémentaires: les bons suspendus et les dons en faveur du centre socio-culturel de Bellevaux à destination de personnes en situation de précarité.

Vous pouvez participer financièrement à ces gestes de solidarité directement à l’épicerie ou par versement en mentionnant comme motif « bon suspendu » ou « Bellevaux » (attention, si vous faites un virement depuis chez vous par Twint, vous ne pourrez pas mentionner le motif).

Bons suspendus

Un système de bons suspendus en libre-service a été mis en place, qui fonctionne de la manière suivante :

Lors de votre passage en caisse, annoncez le montant dont vous voulez faire don :

  • 5.- (équivalent à  1kg de PDT ou 1kg de farine par ex.)
  • 10.- (équivalent à  1kg de nos flocons ou 500g de pois chiches par ex.)
  • 20.- (équivalent à  500g de fromage ou 5dl de vinaigre par ex.)
  • 50.-

Si vous souhaitez offrir une somme plus élevée, nous vous proposons plutôt de mettre plusieurs bons de 5.-, 10.-, 20.-, 50.- ou 100.-

La responsable émettra un bon de cette somme qui sera accroché sur un panneau spécifique de l’épicerie.

Si vous souhaitez faire vos courses à l’aide d’un des bons suspendus proposés sur le panneau de l’épicerie, il vous suffit
de le présenter à la responsable lors du passage en caisse, cela aussi souvent que vous le désirez.

IMG 20200423 WA0009

Dons

Une collaboration avec le centre socio-culturel de Bellevaux, à Lausanne, s’est mise en place en avril 2020 dans l’optique de soutenir des personnes en situation de précarité. L’idée est de leur offrir chaque semaine un panier de produits grâce aux dons des clients, coopérateurs, sympathisants de la Brouette.

Le montant récolté par les dons permet d’acheter au prix coûtant des produits frais de l’épicerie qui seront livrés au centre socio-culturel de Bellevaux. Ce dernier se chargera de redistribuer ces denrées dans le quartier. Si les dons venaient à excéder leurs besoins, ils seront convertis en bons suspendus ou redistribués à d’autres organismes d’entraides de la région.